Construction : le rôle des vibrateurs

Une construction doit être rigide et robuste. Cela est réalisable grâce à l’utilisation de matériaux spécifiques, à des techniques de fabrication, à l’expertise et la maîtrise en la matière… Et le rôle des vibrateurs ?

Les vibrateurs pour le béton

Le béton constitue un élément essentiel dans toute construction. Celui frais est composé d’un mélange de ciment, de sable, d’eau, de gravillons, d’adjuvants et des bulles d’air. La vibration agit pour favoriser l’imbrication des granulats tout en expulsant les bulles d’air. Trouvez plus de détails sur le site http://www.vibrafrance.fr/index.php/btp-regles-et-tables-vibrantes/id-menu-445.html. Elle assure un excellent remplissage des moules et des coffrages ainsi que l’enrobage des armatures. La vibration est le secret d‘un parement de grande qualité, sans oublier d’une résistance mécanique améliorée. Elle est réalisée par des vibrateurs internes et externes. Pour les premiers, ils sont directement plongés dans le béton tandis que pour les seconds, ils sont mis en place sur le moule ou le coffrage.

Vibrateurs externes

La vibration en quelques mots

La vibration doit être effectuée dès la mise en œuvre du béton par la plonge de l’aiguille. A titre d’exemple, pour les éléments de construction verticaux comme les voiles et poteaux, la vibration est faite par couches moyennes de 55 cm tout en pénétrant le vibrateur de 10 à 15 cm dans la couche de béton. Il faut arrêter la vibration quand le béton arrête de se tasser, lors qu’il n’y a plus de dégagement de bulles d’air et quand la laitance fait également son apparition pour donner une surface brillante. 

Comments are closed.

Proudly powered by WordPress
Theme: Esquire by Matthew Buchanan.